ACOTAR, tome 2 : Un palais de colère et de brume – Sarah J. Maas

 

Synopsis : Après avoir survécu aux défis d’Amarantha, Feyre est devenue une Fae et a hérité de pouvoirs qui échappent à son contrôle.

Mais son cœur est resté celui d’une humaine, et elle ne peut effacer ce qu’elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps…

Elle ne peut non plus oublier qu’elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais.

D’abord réticente, Feyre découvrira pourtant qu’il est loin d’être le Fae cruel et manipulateur qu’elle croyait connaître. Avec lui, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs. Et douter de ce qu’elle ressent pour Tamlin…

Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile. Car les desseins du roi d’Hybern pourraient bien ébranler tout le royaume des immortels.

C’est un tome 2, attention aux spoilers concernant le tome précédent

Il m’a fallu quelque temps pour réussir à me remettre les idées en place et surtout réussir à faire coïncider tous les sentiments que je peux ressentir après la lecture de ce deuxième tome. Je me suis procurée le début de cette série au début du mois de mars surtout au vu des avis très positifs de Alice Neverland et de Jesslivraddict. Ayant les mêmes goûts et les mêmes avis pour quelques bouquins, je me suis dit que j’allais surement aimer. Tout compte fait aimer est bien trop faible pour exprimer ce que je ressens. CETTE SAGA EST UNE PURE MERVEILLE !!

Je suis accro à l’univers qu’a réussi à créer Sarah J. Maas, après avoir beaucoup aimé le tome un au point de le classer dans mes coups de coeur, je me demande bien ou je pourrais mettre ce tome 2. Il se place au-delà des coups de coeur, tellement que je n’ai toujours pas réussi à entamer une nouvelle lecture tellement je suis obsédée par les personnages. J’y pense tous les jours, je relis même des passages du livre à me demander si je ne vais pas le relire une deuxième fois (je vous dis ça ne tourne pas rond chez moi).

Dans le tome 1, on avait laissé les personnages à la sortie de Sous la montagne à la fin du terrible règne d’Amarantha et on avait laissé une Feyre totalement détruite par ce qu’il s’y était passé. Nous voilà quelque temps plus tard, de retour à la Cour du Printemps auprès de Tamlin et de son peuple, qu’elle a libéré au prix de sa vie, Feyre n’est plus du tout la même. Elle devrait être la plus heureuse d’avoir retrouvé celui qu’elle aime, mais rien ne se passe comme elle le souhaiterait. Rien ne peut lui faire oublier ce qu’elle a dû faire Sous la montage pour sauver celui qu’elle aime, au point où elle n’arrive pas à redevenir la personne amoureuse qu’elle était. Feyre est dans un très mauvais état aussi bien physiquement que psychologiquement et moi qui m’attendais à ce que Tamlin la sauve d’elle-même et bah c’est loupé.

On aura passé tout le premier tome à entendre Feyre déclarer son amour pour Tamlin pour au final la voir passer du côté obscure. Je dois avouer qu’au début je n’étais pas du tout emballé, d’ailleurs à la fin de ma chronique sur le tome 1, je vous disais à quel point j’avais le coeur brisé par ce que je sentais venir. A mon grand étonnement pas du tout, mais alors pas du tout. Sarah J. Maas arrive à nous retourner le cerveau, à nous dévoiler des côtés de ses personnages qu’on ne soupçonnait absolument pas. J’ai vu une Feyre totalement détruite, qui pour son bien, prendra des décisions qui feront mal mais qu’est-ce que je la comprends. J’ai été tellement étonné du courage et de la force de ce personnage. Sarah J. Maas a réussi à m’emmener là où elle voulait, en changeant totalement les idées que je mettais faite sur nos deux personnages principaux du tome 1. Je pensais détester ses choix, mais au final j’ai adoré et je n’aurai pas vu mieux.

C’est bien la première fois que je m’attache autant à un personnage féminin, elle va douter de ses choix, n’être absolument pas sur d’elle voir totalement perdue mais à aucun moment elle va se perdre. C’est une héroïne forte, courageuse, prête à tout pour sauver les siens peu importe qu’ils soient mortels ou immortels. Le coeur de Feyre est énorme et j’ai adoré. J’ai aimé toutes les facettes de sa personnalité, ses choix qui au début ne m’enchantait pas des masses mais qui au final m’ont fait adorer ce livre. Feyre se remettra toujours en question et ne se reposera pas sur ses acquis et c’est ce qui fait d’elle une héroïne badass comme je les aime.

J’ai également adoré le personnage masculin de ce tome; Rhysand au point d’avoir totalement balayé Tamlin de mon esprit. C’est un personnage dont j’avais quelques réserves au début, je n’étais pas du tout emballé par ce qu’on pouvait voir de lui. Cette partie sombre, son esprit stratégique, je n’étais pas sur de vouloir en connaître plus. Finalement j’ai adoré ce personnage, Sarah J. Maas a un don pour ne pas vous faire camper sur vos positions. Ne jamais se fier aux apparences et à l’image que renvoie un personnage/une personne. Je crois que dans la vie c’est ce que j’applique le mieux, ne jamais juger les gens sur ce que l’on voit ou sur ce qu’on croit connaître d’eux, toujours apprendre à les connaître. C’est à ce moment là que se font les plus belles rencontres.

Je suis sous le charme de Rhysand et de ses amis, ces personnages secondaires que j’ai adoré tout autant que les personnages principaux. Une bande d’amis, non une famille prête à n’importe quoi pour l’un des leurs. J’ai beaucoup aimé cette solidarité entre eux, l’absence de jugement et cette honnêtement qu’ils ont les uns envers les autres. Même si j’ai adoré les personnages, j’ai également adoré l’histoire, les actions, les révélations que Sarah J. Maas va nous faire découvrir. Chacun cache des secrets et c’est ce que Feyre va découvrir et lui permettre ainsi de se retrouver.

Sarah J. Maas a écrit une pure merveille, cette série est addictive, riche en émotions et pleine de rebondissements. Même quand l’on croit connaître l’issus, l’auteure arrive à tout retourner et nous mener dans une autre direction. Je suis sous le charme de nos personnages, de l’univers et l’attente jusqu’à la sortie du troisième tome en VF va être intenable. J’ai d’ailleurs pensé à me procurer la suite en anglais, comme elle est déjà sortie en VO, mais avec mon niveau d’anglais assez bas j’ai peur de passer à côté de l’histoire si j’ai du mal à comprendre la langue. Et avec cet univers assez riche je ne veux pas en perdre une miette.


Naoko.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s