(Lecture) Chronique : Sweetheart – K. Bromberg

Tout a commencé par une invitation. Au mariage de mon ex-fiancé. J’aurais dû l’ignorer. La mettre à la poubelle. La brûler. Mais je ne l’ai pas fait. Je viendrais accompagnée. Et mon assistante a accidentellement envoyé ma réponse.

C’est là qu’entre en scène Hayes Whitley. Mégastar de cinéma. L’homme qui a ravi le coeur de millions de fans. Mais moi, je lui avais donné le mien neuf ans auparavant. C’était mon premier
amour. Il était mon tout. Jusqu’au moment où il a pris la tangente pour poursuivre ses rêves sans le moindre au revoir.

Lorsqu’il s’est pointé, sortant de nulle part, dix ans plus tard, j’aurais mieux fait de garder mes distances. J’aurais dû rejeter sa proposition de m’accompagner au mariage de mon ex.
Je n’aurais jamais dû le laisser m’embrasser. Mais je ne l’ai pas fait. Et maintenant, nous nous retrouvons à nous demander si les morceaux de la vie que nous avons partagée autrefois
s’emboîteraient toujours d’une façon ou d’une autre.

Un premier amour, ça ne s’oublie pas facilement. La question est de savoir si nous préférons oublier ou si nous prenons du le risque de voir ce qui va se passer ?

Je suis depuis quelques mois dans une grosse panne de lecture, panne qui revient tous les ans à la même période et qui se débloque durant la période estivale. Parce ce que, qui dit vacances d’été, dis pour moi plage, farniente et soleil et qui dit forcément bouquiner sur ma serviette. Quoi de mieux pour me sortir de cette panne, qu’une romance signée K. Bromberg. Je connais l’auteure depuis sa saga « Driven » et surtout pour les trois premiers tomes, qui sont la série principale, pour lesquels j’ai eu à chaque fois des gros coups de coeur. Et c’est miraculeux, mais je suis bel et bien sortie de ma panne de lecture. J’ai passé un agréable moment avec « Sweetheart » même si je ne suis pas allée jusqu’au coup de coeur.

À l’inverse de la série « Driven », « Sweetheart » est une histoire toute en douceur, où dès les premières pages même si on se doute de la fin, on se laisse porter par l’auteure qui nous fait découvrir ses personnages et leurs histoires. K. Bromberg sait très bien y faire et on est transporté dans une histoire légère et mignonne qui vous fera sourire plus d’une fois.

Le point de départ de l’histoire tient sur une invitation. Et plus précisément sur une invitation au mariage de l’ex-fiancé de Saylor. Qui au lieu de passer outre, préfère répondre en stipulant qu’elle sera bien présente mais qu’elle le sera accompagnée. L’occasion de tourner définitivement la page et d’avancer, mais également l’opportunité de faire connaître sa boutique de cupcake qui depuis qu’elle a quitté l’enfant chéri de la ville n’est pas au meilleur de sa forme. Sauf que si Saylor a répondu à cette invitation c’était sur le coup de la colère en voyant les faire part qu’elle avait imaginé pour son propre mariage et n’avait aucunement l’intention de s’y rendre. Seulement son assistante a posté accidentellement le carte-réponse et c’est la panique. Arrive donc à sa rescousse Hayes Whitley, célèbre star hollywoodienne et par la même occasion le premier amour de Saylor qui dix ans auparavant a quitté la ville sans se retourner.

On se doute bien de comment va évoluer l’histoire, mais c’est ce que j’aime dans les romances. Même si la fin est prévisible, j’aime imaginer comment nos deux personnages vont se retrouver et les tempêtes qu’ils vont traverser.

J’ai beaucoup aimé Saylor et Hayles, de par la douceur et l’amour qui se dégagent d’eux. Les années ne peuvent rien y faire, et quand ils sont réunis c’est comme s’il ne c’était jamais quitté. Il y a une vraie alchimie entre les deux qu’on ressent dès qu’ils sont ensemble. K. Bromberg a écrit une histoire où je me suis identifiée à eux, où des citations ont fait écho à mes pensées. J’ai beaucoup aimé cette histoire, fraiche et douce, qui m’a permis de reprendre la lecture sans me prendre la tête.


Naoko.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s